AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L’histoire des « ON » dit…

Aller en bas 
AuteurMessage
Liloo
Super Administratrice
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 22/11/2009
Age : 35
Localisation : Dans les nuages en train de rêver

MessageSujet: L’histoire des « ON » dit…   Mar 8 Déc - 21:20

L’histoire des « ON » dit…


Je voudrais vous parler d’un sentiment qui est en moi depuis bien longtemps : j’ai bien souvent envie de cueillir les roses de la vie…

Pourtant, sur le chemin de mon existence, certaines se sont fanées et d’autres comportaient trop d’épines pour que j’y aie accès sans me piquer les doigts…

Lors de mon enfance je n’ai pas su voir le reél monde dans lequel j’ai grandi. Je considérais ma planète comme une jolie perle bleue, accrochée au collier de l’espace ; Un immense jardin, parsemé de fleur, où courraient de joyeux bambins.

Dans ce temps de vie, hélas trop court, où l’innocence fait place aux rêves, je me suis caché la triste réalité des choses… Madame la terre est triste, madame la terre a mal !

Mais de quel maux souffre-t-elle donc pour avoir tant de fièvre ?

Je me suis rendue compte, bien des années plus tard, que cette jolie boule bleue souffrait vraiment de voir ce que les Hommes avaient fait d’elle…

Outre son réchauffement climatique, elle se sent condamnée par un vice, bien plus important encore, qui la ronge de l’intérieur. Un vice qu’elle a nommée « Indifférence ».

On vit, de plus en plus, dans une société individualiste où la solidarité à laissé place à un bonheur plus égoïste.

Chaque hiver, On est invité par les associations à faire quelques dons. Et, pour avoir bonne conscience, On donne le plus souvent au Sidaction, au Téléthon ou aux Restos du cœur (car plus médiatisés). On peut ainsi de s’endormir tranquillement dans des maisons « bourgeoises ». On pense que l’On a fait une bonne action…

Ceux que j’appellerais tendrement les « malchanceux » se font oublier le restant de l’année. C’est à croire qu’On ne les considère plus comme nécessiteux.

On ne pleure sur leur sort qu’une fois par an… Qu’en est-il les autres saisons où ils ont besoin de nous ? Personne n’est plus là ; On s’en fout !

Mais, pardonnez moi l’expression, ON est un vrai « qu’On » !

Où est donc passé la solidarité ? Où se cache l'humanité ?

Est-ce normal que, sous prétexte qu’ils sont trop vieux et sans bonne retraite, les "anciens" soient réduits à se laisser mourir chez eux ? Qu’ils subissent souvent le non respect de la plupart des "plus jeunes"?

Pour ceux qu'On a laissé seuls, sans aide ménagères, sans retraite suffisante, qu’On n’a pas mis en maison de retraite pour préserver leur santé, l’espérance de vie se réduit considérablement ! Ils s’éteignent à petit feu… Mais On s’en fout !

D’autres injustices frappent de nombreux publics :


  • les sans abri,
  • les demandeurs d’asile,
  • les homos (souffrant de intolérance des qu’On),
  • les séropositifs qu’On exclut (surtout dans le monde du travail),
  • les étrangers (souffrant de xénophobie ou d’antisémitisme)…

La liste est encore bien longue hélas ! Mais On dort sur ses deux oreilles. Demain est un autre jour !

Quand deviendra-t-il meilleur que la veille ?

L’indifférence mène tôt ou tard à l’incompréhension de l’un envers un autre. C’est ce même sentiment qui conduit au désespoir, à la délinquance et bien entendu à la destruction ou l'autodestruction.

Cette même incompréhension qui déclenche les guerres d’intérêts au détriment de nombreuses victimes et de morts aux quatre coins du monde.

Quand y aura-t-il une force, un dieu (ou tout autre croyance qui vous sont propres) qui permettra aux hommes d’entendre ce message ? De se rende compte qu’à se regarder, on finit par se comprendre ?

Les différences font la richesse d’une race. Je parle bien entendu de la race humaine. Car pour les Hommes, il n’en existe AUCUNE autre.

Notre couleur de peau, notre âge, nos croyances, notre classe sociale, nos attirances sexuelles… ne sont elles pas que des «emballages» ?

Quand es-ce qu’On va ouvrir les yeux et se tenir main dans la main pour un monde meilleur ?

Je vous laisse méditer dans l’espoir qu’On fasse bouger les choses TOUS ENSEMBLES

Je voudrais vous parler d’un sentiment qui est en moi depuis bien longtemps : La peur d'une jeune femme face à la grisaille du monde.


Liloo (le 8 novembre 2009)


(Retrouvez mon texte sur http://bateau-ivre.cultureforum.net Là-bas on m'appelle Lei)

____________________________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.

Mahatma Gandhi


Bonjour Invité comment ça va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://expression-libre.discutforum.com
 
L’histoire des « ON » dit…
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)
» la peinture hyper réaliste Histoire de l'Art
» Histoire de Korrigans/Conte breton
» Annie Pietri, l'Histoire pour la jeunesse...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Expression Libre :: Ecriture :: NOUVELLES ET TEXTES LIBRES-
Sauter vers: